pinwheel-642534_1280
Image: open Source Pixabay

Ressources non renouvelables

Une ressource naturelle est qualifiée de non renouvelable ou épuisable lorsque sa vitesse de destruction dépasse, largement ou non, sa vitesse de création. Les ressources fossiles (pétrole, charbon, gas naturel) sont considérés comme non renouvelables.

Les ressources non renouvelables comme combustibles fossiles sont riches en carbone issus de la méthanisation d’êtres vivants morts et enfouis dans le sol depuis plusieurs millions d’années, jusqu’à parfois 650 millions d’années.

Ainsi un sol se forme en quelques siècles à plusieurs millénaires suivant les conditions chimiques, physiques et biologiques et est actuellement détruit dans certaines régions en quelques dizaines d’années, voire quelques années. On peut aussi rapprocher l’actuelle destruction accélérée des espèces d’une utilisation de ressources non renouvelables.

On parle au contraire de ressource renouvelable lorsque sa production est possible sur un temps court (production animale, végétale, etc.) et ne consomme pas elle-même une ressource non renouvelable, ou lorsque la ressource n’est pas détruite par l’usage (énergie marémotrice, énergie éolienne, énergie solaire).

Les projections actuelles montrent que le pétrole, qui a mis plusieurs dizaines de millions d’années à se former, sera épuisé au cours du xxie siècle. Cependant, le pétrole n’est pas la seule ressource non renouvelable. D’autres ressources risquent d’arriver à épuisement avant le pétrole, au rythme actuel de consommation : l’argent, le palladium, l’or, le zinc, le plomb, le cuivre, l’uranium, le nickel et beaucoup d’autres.

Situation actuelle

Aujourd’hui, l’utilisation des ressources non renouvelables préoccupe de plus en plus. La durée d’utilisation de ces ressources ne peut être allongée qu’en réduisant leur consommation. La réduction de la consommation passe notamment par une utilisation plus efficace de la ressource (améliorations techniques et économiques) et par la réutilisation, le recyclage ou la substitution. Lorsque l’amélioration technique est une véritable mutation, le besoin d’un substitut peut même disparaître (ex: téléphonie)

On évoque souvent le pétrole, le gaz et les minerais (une roche contenant des minéraux utiles)  comme des ressources non renouvelables. Dans certains cas, on puise aussi de l’eau de nappes constituées à des époques géologiques antérieures et qui ne sont plus, ou peu, entretenues soit en raison d’un climat aride, soit en raison d’une couverture imperméable. Il s’agit d’eau fossile, qui est une ressource épuisable.

 

Image open source: Wiki Commons
Image open source: Wiki Commons

 

Source texte: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ressource_non_renouvelable

Source texte: https://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_fossile

Source image: Par Global_Carbon_Emission_by_Type_to_Y2004.png: Mak Thorpederivative work: Autopilot (talk) — http://cdiac.ornl.gov/ftp/ndp030/CSV-FILES/ and Global_Carbon_Emission_by_Type_to_Y2004.pngOriginal Data citation: “Marland, G., T.A. Boden, and R. J. Andres. 2007. Global, Regional, and National CO2 Emissions. In Trends: A Compendium of Data on Global Change. Carbon Dioxide Information Analysis Center, Oak Ridge National Laboratory, United States Department of Energy, Oak Ridge, Tenn., U.S.A.”., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10868614