cintre plastique blanc
Image: Open Source Wiki Commons

Plastique

Le plastique, un matériau généralement issu d’un combustible fossile (riches en carbone — essentiellement des hydrocarbures — issus de la méthanisation d’êtres vivants morts et enfouis dans le sol depuis plusieurs millions d’années, jusqu’à parfois 650 millions d’années. Il s’agit du pétrole, du charbon, de la tourbe et du gaz naturel.

Une matière plastique ou en langage courant un plastique, est un mélange contenant une matière de base (un polymère, résine de base) qui est susceptible d’être moulé, façonné, en général à chaud et sous pression, afin de conduire à un semi-produit ou à un objet.

Le mot plastique dérive du latin plasticus, lui-même issu du grec ancien πλαστικός (plastikós, « relatif au modelage »).

Généralement, les polymères industriels ne sont pas utilisés à l’état « pur », mais mélangés à d’autres substances.

 

Structure typique : 

Matière plastique = polymères bruts + charges + plastifiants + additifs.

Les matières plastiques couvrent une gamme très étendue de matériaux polymères.

 

Production et fin de vie des plastiques d’origine non-renouvelable.

La matière de base de production d’un plastique conventionnel est le pétrole, plus précisément le naphta qui est un liquide issu du raffinage du pétrole. Le naphta subit une opération de craquage, d’un choc thermique, il est chauffé à env. 800 °C puis refroidi rapidement à 400 °C,  suite à cela les grosses molécules qui constituent le naphta sont fragmentées en molécules plus petites et facilement exploitables.

La polymérisation est la prochaine étape. Les monomères obtenus par craquage contiennent les atomes de carbone. Suite à des réactions d’addition (monomères identiques) ou de condensation (monomères différents), les atomes se lient entre eux pour former des polymères. Généralement les polymères se présentent en forme de granulée ou de poudre à la sortie d’une raffinerie.

Les usine de transformation utilisent différents additifs pour transformer les granulées en matériaux plastiques que nous connaissons. Ils sont ensuite moulage (extrusion, injection ou thermoformage).

Après usage et collecte des déchets plastiques, ils doivent idéalement être acheminés vers des usines de recyclage pour y être traités (lavés et triés). Ils sont ensuite broyés, re-lavés, rincés, séchés, tamisés et transformés en granules. Les dernières études montrent que seulement 7% des plastiques sont recyclés dans le monde aujourd’hui. Si certains pays possèdent les usines de recyclage performantes et les systèmes de ramassage efficaces, d’autres pays n’ont aucun système de traitement des déchets, dans ce dernier cas, les plastiques s’accumulent dans les décharges à ciel ouvert, puis dans la nature.

Ils sont souvent acheminés vers une filière de valorisation énergétique si une telle existe (le cas de la Suisse).  Le pouvoir calorifique du plastique est très élevé, équivaut à celui du charbon ou du pétrole.

A noter, que certains plastiques sont difficile à recycler, c’est le cas notamment des plastiques thermodurcissables comme mélamine, par exemple.

Plastiques qui dominent le marché

Parmi plus de 5000 types de plastiques connus, seule une partie présente un intérêt économique. Plus de 90% de la production mondiale est composé des cinq familles de plastiques :

 

Typologie:

  • Selon leur origine: naturels, artificiels et synthétiques;
  • Selon leur famille physico-chimique: thermoplastiques, thermodurcissables, thermostables, élastomères;
  • Selon leur structure: linéaires (ou monodimensionnels) et tridimensionnels.

 

Autres types de plastiques:

 

Voir également:

Liste de codes de polymères

Codes d’identification des résines pour leur tri et recyclage, normes DIN 6120-1 et DIN 6120-2

Familles de polymères

Source partielle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Matière_plastique